De la vigne au raisin

Préparation à la taille : La taille de la vigne est une étape longue et fastidieuse, c’est pourquoi il convient d’en réduire l’ampleur le plus possible.
Par conséquent, nous effectuons un pré taillage mécanique (broyage) des sarments. Ceci permet de diminuer de moitié la quantité de bois à retirer manuellement.

Avant cette étape, afin de permettre le passage de la prétailleuse, nous retirons tous les fils de palissage posés au printemps.

La Taille : Le but de la taille est de maîtriser 4 facteurs :

  • La forme spatiale du pied de vigne
  • La vigueur : une plante trop vigoureuse produit peu ou pas de raisin et est très sensible aux maladies.
  • La production : de 30 à 60hL/Ha sur le Domaine de Cauquelle
  • La durée de vie de la plante.

TAILLE

Ainsi, ces 20 dernières années,  nous avons fait le choix de conduire nos vignes en guyot simple et guyot double (de 10 à  12 bourgeons fructifères par cep pour un rendement AOC).
Nous taillons toutes nos vignes durant 3 mois (décembre – janvier – février) à l’aide de sécateurs électriques. Les différentes parcelles de nos 10 cépages sont taillées selon l’enchaînement des cycles lunaires et ce, pour  privilégier la vigueur (vignes affaiblies) ou la productivité (vignes peu fertiles ou trop vigoureuses).
Le chapitre de la taille se referme donc fin février par le broyage des sarments.

L’Entretien du palissage : De nombreux facteurs sont sources d’usure du palissage, mais les plus importants demeurent sans conteste, le vent (orages et tempêtes), la machine à vendanger, et d’hasardeux coups de sécateurs… Il est donc primordial de le remettre en état pour les étapes suivantes. Crampillons, tenailles, masses et marteaux, ainsi que de bonnes jambes et surtout des bras robustes doivent être les compagnons du viticulteur, pendant cette période qui s’échelonne sur près de 3 semaines…

Le Liage : Voici que le printemps s’approche. Sans perdre de temps, il nous faut attacher les flèches (baguettes) au fil porteur avant le débourrement. Cette opération va durer 3 semaines.

Le Dédoublage et l’éclaircissage : Sur certains cépages (MalbecCheninMuscat de Hambourg), l’on peut constater la sortie de 2 ou 3 rameaux pour un même bourgeon, tous porteurs de futures grappes de raisin. Afin de maîtriser le rendement, nous devons les enlever, de même que ceux sortant de bourgeons superflus laissés lors de la taille. C’est une opération, longue et minutieuse, qui demande beaucoup de délicatesse.

L’Epamprage : Il consiste en l’arrachage de pampres (gourmands) qui poussent sous la zone des raisins près de la base du pied de vigne. Ces gourmands ne portent pas de raisin et profitent préférentiellement de la sève de la vigne au détriment des autres. En outre, ils sont très facilement porteurs de maladie (mildiou) et contaminants, de par leur proximité avec le sol et de leur croissance rapide.

Nous épamprons en 2 temps :

  • mécaniquement au mois d’avril
  • manuellement en parallèle du relevage manuel

Le Relevage : Certains cépages ont un port dressé (cabernet franc, sauvignon blanc), d’autres ont port retombant (GamayChardonnay), mais tous ont besoin d’être retenus à l’ensemble fils/piquets pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement et résister aux caprices du temps (pluies – vent). Nous plaçons donc deux paires de fils releveurs mécaniquement, à quinze jours d’intervalle entrecoupé d’un passage manuel. C’est l’époque à laquelle la main d’oeuvre est la plus sollicitée. Durant cette période, la vigne pousse très vite et fleurit.

relevage

Le Rognage : Lorsque la végétation dépasse la hauteur souhaitée (2m10), le moment est venu de couper la partie terminale des rameaux pour en stopper la croissance verticale puis horizontale par la suite. C’est là une étape exclusivement mécanisée. C’est alors que les raisins commencent à se former : nouaison et fermeture de la grappe. Puis, 3 semaines après, il faut recommencer et ainsi de suite jusqu’au changement de couleur du raisin : la véraison.

L’Effeuillage et l’échardage : Sur le domaine, nous pratiquons un effeuillage systématique des vignes. Il permet une meilleure aération des grappes, limitant ainsi la pourriture et autres maladies. Il ne se fait toutefois, que côté soleil levant afin d’éviter les brûlures. Pour le Muscat de Hambourg, sa délicatesse de cépage de table nous incite à ne pratiquer que l’échardage, ce qui implique une opération plus longue.

L’Entretien des sols et protection des Vignobles : Sur notre exploitation, nous pratiquons la lutte raisonnée pour les traitements phytosanitaires pour laquelle, le maître mot est le « juste nécessaire ». Dans un processus d’amélioration continue, nous sommes amenés progressivement à l’enherbement et au travail des sols.

Les Vendanges : La récolte du raisin s’effectue à l’aide d’une machine à vendanger. En effet, la mosaïque de produits que nous élaborons avec passion nécessite une récolte rapide et se déroule souvent dans des conditions incompatibles avec une récolte manuelle (vendanges de nuit).

vendanges-mecaniques-domaine-cauquelle